LA LÉGENDE DE LA CASA BATLLÓ

​​​Saviez-vous que la Casa Batlló est l’allégorie de la légende de Saint Georges, connu en Espagne sous le nom de Sant Jordi? Certes, cette œuvre de l'​architecte catalan​ est connue des touristes du monde entier mais peu savent qu’elle illustre une très belle histoire… 

N’attendez plus pour pénétrer dans le ventre du dragon, réservez dès à présent vos billets Renfe-SNCF en Coopération et venez vivre la légende à Barcelone ! 




La Casa Battló se situe dans le Quartier de la Discorde dont le nom fait référence à la mythologie grecque mais aussi à la rivalité entre les architectes modernistes et à leurs riches clients qui étaient prêts à tout pour posséder la plus belle maison du Quartier de la Discorde. 

Sur quelques mètres carrés à peine, on trouve donc la maison de Lleó Morera conçu par Domènech i Mountaner, la Maison Amatller, imaginée par Puig i Cadafalch, et la Maison Batlló, pensée par Gaudí pour le grand industriel textile Josep Batlló. 



Images de la Casa Batlló


​L’architecte avait promis à son client qu’un dragon couronnerait la maison qui deviendrait alors légendaire. 

De loin comme de près, vous ne manquerez pas d’être impressionné par les tuiles luisantes et colorées du toit qui rappellent les écailles du dragon. 

En entrant dans la maison, vous pénétrerez dans son corps, pouvant admirer les vertèbres de sa queue dans l’escalier central, puis vous passerez dans les galeries de sa cage thoracique qui fut transpercée par l’épée du chevalier dont la pointe apparaît sur la façade de la maison, symbolisée par une croix. Mais si Sant Jordi a combattu le dragon, c’est pour venir au secours de la princesse Cleodolinda… 




Le légende raconte que depuis fort longtemps, un dragon terrorisait les habitants de Montblanc et après avoir englouti la plupart des animaux, il menaçait la population. Pour éviter ses attaques, un tirage au sort avait lieu chaque jour parmi les habitants, la famille royale incluse, et le sort décidait d’une personne que l’on sacrifiait au dragon. Le hasard voulut un jour que ce soit la fille du Roi… Apprenant la nouvelle, Sant Jordi parcourut les mers et les océans pour venir secourir la Princesse. 


 

Images de la Casa Batlló


Le balcon, différent des autres, en haut de la façade, a la forme d’une fleur et symbolise le lieu d’où Cleodolinda verrait arriver son sauveur. On trouve, par contre, sur les autres balcons et les colonnes des représentations des restes des victimes du dragon qui n’eurent pas la même chance que la princesse. 


Alors que le dragon s’apprêtait à dévorer la jeune fille, le chevalier apparût et tua le dragon à l’aide de son épée. Du lieu où le sang du dragon avait coulé, naquit un rosier de roses rouges. Depuis, la tradition catalane veut que tous les hommes offrent une rose rouge à leur bien aimée le jour de la Sant Jordi​ et des roses rouges décorent ce jour là, la façade de la Casa Batlló, rappelant à chacun sa légende. 




Après votre visite de la Casa Batlló à Barcelone, riche en émotions, la meilleure façon de rentrer chez vous, c’est à bord de nos Trains à Grande Vitesse Renfe-SNCF en Coopération, mais pas sans avoir prévu une rose rouge pour votre moitié !



Participer à la conversation