BARCELONE INSOLITE

​​​Barcelone est pleine de lieux secrets, insolites et surprenants. Vous avez ici les cinq lieux que vous ne pouvez pas manquer au cours de votre prochaine visite à Barcelone avec les trains de Renfe-SNCF en Coopération.


​LE LABYRINTHE D’HORTA ​


​LE LABYRINTHE D’HORTA / Adrián Campa
​​C’est un des parcs les plus anciens de la ville et le plus méconnu des touristes. Il doit son nom au labyrinthe de cyprès taillés qui se trouve dans la partie basse de l’enceinte. Sa création est due à un aristocrate catalan qui décida, à la fin du XVIIIe siècle, de reconvertir une ancienne propriété familiale. Un architecte italien, Bagutti, et un jardinier français, Delvalet, réalisèrent les tracés, les constructions, les plantations ainsi que l’ornementation du jardin. Au milieu du XIXe siècle, on lui ajouta un agrandissement, cette fois-ci de caractère romantique. Serez-vous capables d’en trouver la sortie ?

Pendant les chaudes journées d’été, c’est un véritable soulagement que de se promener dans ses bosquets et à côté des petits ruisseaux, où l’on peut rencontrer plus de vingt éléments entre étangs, bassins ou fontaines. Il ne faut pas manquer non plus la cascade, fond idéal pour une photo romantique ou en groupe. Vive la fraîcheur de l’eau !

 

LE REFUGE 307


LE REFUGE 3​07 / Pere Herrero​​
​​Vous voulez en apprendre davantage sur l’histoire de Barcelone ? Découvrez-la par le sous-sol, au travers de ses voies souterraines, un des secrets les mieux gardés de la ville.

Ce sont les refuges construits pendant la Guerre civile espagnole pour se protéger des bombardements de l’aviation franquiste. 

Au début, on utilisa les stations de métro, mais rapidement elles furent insuffisantes et il fallut creuser d’autres abris. Aujourd’hui, il reste deux refuges que l’on peut visiter.

Nous vous proposons de visiter le refuge numéro 307, situé dans le quartier de Poble Sec, entre le passeig de Montjuïc et le carrer Nou de la Rambla. Ce refuge possédait un petit lavoir, des salles pour les enfants ainsi qu’une infirmerie. 


HÔPITAL DE SANT PAU


ENCEINTE MODERNISTE DE L'HÔPITAL DE SANT PAU / ​​Jesús Arpón

De nombreux Barcelonais le connaissent pour des raisons de santé, mais il a récemment été ouvert au public et on peut le visiter. C’est un joyau du modernisme conçu par Domènech i Montaner. Il est inscrit au Patrimoine de l’Humanité depuis 1997 et il est considéré comme un des meilleurs ensembles Art nouveau du monde. L’hôpital est une authentique ville, avec des rues, des jardins et des immeubles. Il occupe une superficie équivalente à neuf pâtés de maisons du quartier de l’Eixample.

Les pavillons, entourés de jardins, sont connectés entre eux par un réseau de passages souterrains de deux kilomètres de longueur. Domènech conçut un hôpital totalement innovateur, en éclatant le bâtiment en une série de cellules, avec beaucoup de lumière solaire et d’air frais. Les malades et le personnel médical profitaient ainsi d’un environnement naturel plus sain que celui de l’ancien hôpital médiéval.


PLACE SANT FELIP NERI


​​PLACE SANT FELIP NERI / Maria Rosa Ferre

La plaça de San Felipe Neri est un lieu singulier de Barcelone. Située dans le quartier gothique mais pas sur le passage des touristes, elle demeure cachée et recueillie. Le temps semble s’être arrêté dans ce bel endroit.

La place est entourée de maisons de style Renaissance espagnole. C’est aussi le lieu des anciennes maisons des confréries des Chaudronniers et des Cordonniers, aujourd’hui musée de la chaussure. On peut y contempler des souliers de princesses et de mousquetaires, des bottes, et même une chaussure pour la statue de Colomb qui a réussi à entrer dans le livre Guinness comme la plus grande du monde. Au centre de la place se trouve une fontaine avec une base octogonale.

Sur les murs de l’église de San Felipe Neri, on peut encore voir des impacts de balles de mitraillette d’une bombe lancée par l’aviation franquiste pendant la Guerre civile. C’est le 30 janvier 1938 que l’artefact explosa là où se trouve aujourd’hui la place et provoqua quarante-deux victimes mortelles.

 

LE PARC DE POBLE NOU


​LE PARC DE POBLE NOU / Christine Zenino

Un autre secret de Barcelone est le parc d’ombre et de soleil, imaginé et créé par le célèbre architecte Jean Nouvel. Il se trouve en bordure de l’avinguda Diagonal, au numéro 130, dans le quartier de Poble Nou. La luminosité de ce parc est incroyable. Ses murs extérieurs sont recouverts de végétation méditerranéenne et le résultat est un poumon vert pour le quartier. C’est aussi le lieu idéal pour se reposer à l’ombre des saules après s’être promené dans la grande ville. Et si vous voyagez avec des enfants, ce sera la cerise sur le gâteau du jour : ils pourront en effet s’amuser dans les cabanes qui se trouvent en son centre. Loisirs et repos pour tous.


Participer à la conversation