LES DESSERTS TYPIQUES DE NOËL EN ESPAGNE

Envie de goûter les spécialités espagnoles pendant les fêtes de Noël ? Il y en a énormément! Choisissez votre destination entre Gérone, Barcelone, Saragosse et Madrid, réservez dès à présent vos billets de train Renfe-SNCF en Coopération et venez toutes les déguster ! Vous ne le regretterez pas !



Le Turron

Typique Turron d’Alicante


Le turron est une pâte sucrée obtenue de la cuisson de miel (ou sucres) et d’amandes pelées et grillées. Généralement rectangulaire ou en forme de tarte, ce dessert typique de Noël est surtout élaboré dans les régions de Alicante, Valence et Lerida, ainsi qu’à Tolède et dans certaines communes d’Extrémadure. Il existe le turron dur et le turron mou, et nombreuses sont désormais les variantes : chocolat, noix de coco, pistaches, aux liqueurs, … Si vous êtes en Espagne durant les fêtes de fin d’années, vous ne pourrez manquer ce délice, vous en trouverez dans tous les supermarchés bien que, si vous voulez goûter le turron artisanal, nous vous recommandons d’aller dans des boutiques spécialisées.



Les petits gateaux sablés (Polvorones)

Petits gâteaux sablés


Ces petits gâteaux sablés sont faits à base de farine, beurre (ou saindoux) et sucre. Parfois, de la cannelle et des amandes y sont ajoutées. La pâte est cuite au four de façon à ce que le gâteau fonde dans la bouche quand on le mange. Cette préparation est typique d’Espagne ainsi que des pays hispanophones. Même s’ils sont maintenant fabriqués sur toute la géographie espagnole, surtout en Castille et Leon ainsi qu’en Navarre, les plus connus restent les « polvorones de Medina », produits dans les régions de Séville, Cadix et Almeria.



Les gateaux au saindoux (Mantecados)

Ces petits gâteaux sont faits à base de saindoux et même si on peut en trouver tout au long de l’année, ils sont très représentatifs de Noël. Ils trouvent leur origine au XVIème siècle en Andalousie, certains disent qu’à Antequera, d’autres qu’à Estepa, mais leur popularité s’est étendue à d’autres régions d’Espagne où ce type de gâteaux est d’une grande qualité, comme à Rute, Tolède ou dans la région de Valladolid.



La bûche de Noël

Bien que la bûche de Noël soit d’origine française, il n’est maintenant plus rare de le trouver en dessert sur les tables de Noël espagnoles. Même si en France on trouve maintenant beaucoup de variantes, dont la glace, en Espagne, la bûche « classique » reste la privilégiée, c’est à dire le gâteau en forme de tronc, élaboré à partir d’une génoise, tartinée de crème et enroulée, tartinée à nouveau à l’extérieur puis décorée. Quelques variantes que vous pourrez trouver sont la bûche au chocolat, au café ou pralinée.



Les gaufrettes (Barquillos)

Gaufrettes espagnoles


Les gaufrettes ont maintenant la forme d’un tube, légèrement plus large d’un côté que de l’autre, offert lors des fêtes, qui accompagne généralement le turron. Ces sucreries trouvent leur origine dans les monastères où elles étaient dégustées puis vendues aux fidèles. Au Moyen- ge, elles faisaient partie des tables royales et des grands seigneurs, mais se vendaient également dans les rues. De nos jours, ces gaufrettes sont très répandues dans la région de Ciudad Real, même si on en trouve sans difficulté sur tout le territoire espagnol.


La "galette" des Rois

Roscón de Reyes espagnol


Nous ne pourrions pas finir cet article sans vous parler du fameux « roscón de Reyes ». En effet, en Espagne, les rois mages (et non le Père Noël) étant chargés d'amener les cadeaux aux enfants, l’épiphanie est un jour férié est doit être célébré comme il se doit ! Le dessert commun aux tables espagnoles, en famille ou au restaurant, le 6 janvier est cette viennoiserie en forme de cercle, fourrée de crème, moca, truffe ou chocolat, et décorée de fruits confits aux couleurs variées. A l’intérieur y sont cachées plusieurs « surprises » : une figurine en porcelaine ou en plastique (bien souvent de Marie ou de Joseph) et une fève crue. Celui qui tombe sur la figurine sera couronné roi (ou reine) et celui qui tombe sur la fève devra payer la galette.



Autant de confiseries que nous préférons vous laisser choisir... tout comme la destination de nos trains à grande vitesse : vous choisissez, nous vous y emmenons !


Participer à la conversation