10 OEUVRES D’ART A MADRID

​​​​​​​​​​​​​​Madrid est l’une des capitales européennes disposant d’un patrimoine artistique exceptionnel. Les nombreux musées madrilènes abritent une multitude d’œuvres d’art, de tous les styles et de tous les courants artistiques, qui se sont rendus célèbres auprès du grand public. Venez visiter Madrid grâce aux trains à grande vitesse de Renfe-SNCF en Coopération et découvrez les salles d’exposition des musées les plus célèbres ! Ne perdez pas l’occasion de contempler sur place 10 œuvres incontournables qu’il vous faut voir au moins une fois dans votre vie !

Dresser une liste des meilleurs tableaux exposés à Madrid est une tâche fort difficile. Cependant, certains d’entre eux sont devenus des références et sont connus dans le monde entier, soit en raison de leur histoire, soit en raison des artistes qui les ont peints. Nous avons donc voulu faire la liste de ces incontournables qu’il vous faut absolument venir contempler si vous vous rendez à Madrid.​​
​​​

1. GUERNICA – PABLO PICASSO, 1937 


Mur en Céramique représentant l'oeuvre  "Guernica"- Papamanila , Wikimédia Commons​


Conservé au musée Reina Sofía, ce tableau est l’une des icônes de l’art du XXe siècle espagnol. Picasso l’a peint en 1937, un mois après le bombardement de la ville de Guernica (Pays Basque) par les avions allemands de la Légion Condor et l’Aviazione Legionaria italienne. Le Gouvernement de la République le lui avait commandé pour l’Exposition internationale tenue à Paris la même année. Le tableau a été exposé à New York jusqu’en 1981, puis a été retourné à l’Espagne.​


​2. LE JARDIN DES DELICES – JEROME BOSCH, 1500-1505

Ce triptyque est exposé au musée du Prado. Il se compose d’un panneau central et de deux volets latéraux peints sur les deux faces, que l’on peut refermer comme s’il s’agissait d’un coffret. Les volets fermés montrent le troisième jour de la création du monde. La face intérieur du volet gauche fait référence au paradis, le panneau central à la luxure et au péché tandis que le volet droit représente l’enfer. Cette œuvre est fort connue parce que l’une des plus reproduites sur les jaquettes des livres d’art.​​


3. LES MENINES – DIEGO VELAZQUEZ, 1656 



Les Menines - Calliopejen1​, Wikimédia Commons​

C’est l’œuvre la plus célèbre de Velázquez et l’un des principaux attraits du musée du Prado. Au centre du tableau, on peut observer l’infante Marguerite, fille de Philippe IV et de Marie-Anne d’Autriche, entourée des demoiselles d’honneur de la reine (les ménines) María Agustina Sarmiento et Isabel de Velasco. 


4. LES TROIS GRACES – PIERRE PAUL RUBENS, 1636-1639 :

C’est un tableau de l’école flamande qui appartient à l’époque baroque et qui est exposé au musée du Prado. Il représente les trois grâces de la mythologie grecque, Aglaé, Thalie et Euphrosyne, totalement nues. Les trois filles de Zeus symbolisent l’amour, la beauté, la fertilité et la sexualité.


5. VUE DE LA PLACE SAINT-MARC A VENISE – CANALETTO, 1723

 
​Tableau de la Place Saint Marc, Canaletto - Oursana, Wikimédia Commons

Cette œuvre du baroque italien représente la célèbre place vénitienne de Saint-Marc et se distingue par sa luminosité. Canaletto est l’un des peintres les plus prestigieux de son époque en Italie et a peint la Place Saint-Marc e​n de multiples occasions.

6. LE GRAND MASTURBATEUR – SALVADOR DALI, 1929

Conservé au musée Reina Sofía, il s’agit de l’une des œuvres les plus connues du peintre surréaliste catalan Salvador Dalí. Ce tableau, à forte connotation sexuelle, est, en grande partie, autobiographique et reflète certaines peurs et obsessions de l’artiste.


7. LES VESSENOTS PRES D’AUVERS – VAN GOGH, 1890 

 
Les Vessenots pres d'Auvers - DcoetzeeBot, Wikimédia Commons

Ce tableau de Van Gogh, conservé au musée Thyssen-Bornemisza, représente un village entouré de ses champs de blé. Il se distingue par la prééminence du jaune et du vert et les traits agités et nerveux caractéristiques des œuvres de la dernière étape de l’artiste.​


8.LA​ JEUNE FILLE A LA FENETRE – SALVADOR DALI, 1925 

Réalisée dans un style réaliste, c’est une œuvre de jeunesse de Salvador Dalí que vous trouverez au musée Reina Sofía. On y voit la sœur de l’artiste de dos regardant par la fenêtre de l’une des pièces de la maison de Cadaqués, propriété de la famille. 


9. LA MAJA VETUE / LA MAJA NUE – FRANCISCO DE GOYA, 1800-1808 


​​La maja vestida - Escarlati, Wikimédia Commons

La maja vêtue et sa « sœur », La maja nue, sont deux œuvres emblématiques du peintre espagnol Francisco de Goya. Dans ces tableaux, c’est le même personnage féminin qui est peint, vêtue dans l’un, dévêtue dans l’autre. Personne ne sait avec certitude qui est la femme ainsi représentée, mais on croit qu’il s’agit de la treizième duchesse d’Albe. Ces deux portraits déchaînèrent la polémique et, ayant été jugés obscènes, furent saisis par le tribunal de l’Inquisition. Ce n’est qu’en 1901 qu’ils furent finalement exposés au musée du Prado. 


​10. PORTRAIT DE GIOVANNA TORNABUONI – DOMENICO GHIRLANDAIO, 1488

Il s’agit de l’une des œuvres les plus connues de l’artiste italien Domenico Ghirlandaio. Ce tableau de style Renaissance est exposé au musée Thyssen-Bornemisza. Il représente une femme de la noblesse italienne, Giovanna degli Albizzi.




Participer à la conversation