LES MARCHÉS LES PLUS TRADITIONNELS DE MADRID

​​Les marchés de toujours se sont réinventés. Combinant le charme que renferment leurs mur et la récente attraction pour le « slow food », ils ont réussi à se transformer en marchés gastronomiques, où, en plus d’y faire ses courses, il est possible de prendre l’apéritif, de déjeuner, dîner ou de déguster quelques tapas, accompagnés d’un bon vin ou d’une bonne bière. Si vous ne connaissez pas encore ces nouveaux points de rencontre, vous perdez vraiment quelque chose! N’attendez plus, prenez l’un des trains à grande vitesse de Renfe-SNCF en Coopération et rendez-vous au marché!

LE MARCHÉ DE SA​INT MICHEL (SAN MIGUEL)



Le marché de Saint Michel. Photos de sa page Facebook

En plein cœur de Madrid, très près de la Plaza Mayor, ce marché se définit à lui-même comme « le temple des produits frais où le protagoniste n’est pas le chef mais le produit ». Avec 34 étals, où vous pourrez acquérir viandes, poissons, légumes,... ainsi que des produits gourmets, vous pourrez également déguster tapas, pintxos, vins et bières, selon votre choix dans l’un des 10 stands qui vous offrent différentes spécialités gastronomiques. De plus, ce marché se trouve dans un édifice considéré Bien d’Intérêt Culturel dans la catégorie des Monuments.


LE MARCHÉ DE SAINT ANTOINE (SAN ANTÓN)



Le marché de Saint Antoine. Photos de sa page Facebook

Situé dans le quartier très animé de Chueca, on peut toujours y croiser beaucoup de monde qui vient exclusivement y faire ses courses. La décoration du toit de ce marché ainsi que le module central, où il est possible d’acheter des fruits pelés et coupés, sont certainement ce qui en fait un endroit si caractéristique. Avec une zone de tapas, de nombreuses options de restauration au deuxième étage ainsi qu’une terrasse au dernier, où il est possible de prendre un verre et de profiter du soleil comme de la lune, il s’agit désormais du point de rencontre du quartier.


LE MARCHÉ DE SAINT ILDEFONS



Le marché de Saint Ildefons. Photo de sa page Facebook

Suivant le style des street food markets que l’on peut retrouver à Londres, New York, Singapour ou Bangkok, le marché de San Ildefonso, avec des pavés qui rappellent les rues piétonnières et complètement ouvert sur l’extérieur grâce à d’immenses baies vitrées, est une véritable prolongation de la cosmopolite rue Fuencarral. Sur ce marché, vous ne trouverez pas de légumes frais à cuisiner chez vous. En revanche, vous pourrez y déguster les créations de chefs cuisiniers experts en la matière.


LE MARCHÉ DE L’ORGE (DE LA CEBADA)

Situé sur la place Cebada, s’il semble désert en semaine, il n’en n’est pas de même durant le week-end oú l’effervescence est telle que des centaines et des centaines de personnes s’y bousculent. Le samedi matin, la plupart des voisins de ce marché ont pris l’habitude de s’y rendre afin de déguster les différents plats de fruits de mer que ses commerçants offrent à bon prix. Le dimanche, le marché aux puces qui se déroule très près multiplie encore un peu plus le nombre de visiteurs.



Participer à la conversation