LES PLUS BEAUX ENDROITS DE MADRID

​​Madrid est connue comme une ville cosmopolite et moderne, mais tout en gardant les caractères d’une ville européenne. Voilà notre guide pour vous présenter les endroits les plus traditionnels et typiques de la ville:

El Rastro est un marché aux puces ​situé dans le quartier de la Latina, centre historique de Madrid et se déroule dans la Plaza Cascorro à Madrid. Avec son origine médiévale, El Rastro est un des marchés le plus connues et emblématiques d’Espagne. Il est ouvert tous les dimanches et les jours fériés le matin de 9 à 14 heures. Dans ce marché on peut trouver tous types d'articles : vêtements, accessoires et objets d’artisanat. 


Dans le même quartier, se trouve la Cava Baja, une rue gastronomique typique de Madrid où l’on trouve de vieilles tavernes et où l’on peut savourer les meilleures tapas d’Espagne. La calle de los Cuchilleros est aussi un endroit idéal pour goûter des plats typiques comme le « cocido » (pot-au-feu) madrilène ou le cochon de lait au four.

Dans le centre de Madrid, el barrio del Sol, se trouve La Plaza Mayor. Construite au XVIe siècle, ce lieu reflète l’histoire du quartier et de la ville. C’était la place incontournable de Madrid au XIIe siècle, où l’on réalisait des spectacles en tous genres tels que les procès de l’inquisition, les bûchers et les corridas. Actuellement, c’est encore un lieu représentatif où l’on célèbre plusieurs fêtes surtout en fin d’année et pendant l’été.



Vues de la Plaza Mayor

Pas loin de là, au cœur de la ville, se trouve la Puerta del Sol. C’est une des places les plus connues de Madrid. Au XVe siècle, elle servait de porte pour passer les fortifications. C’est à cet endroit que se trouve le kilomètre zéro, le centre symbolique du pays. A deux pas, on peut aussi voir la statue emblématique de Madrid : la statue de l'ours et de l'arbousier.

​​
L'église collégiale Saint-Isidore (Colegiata de San Isidro) est une église catholique située dans la rue de Toledo du centre-ville, construite dans le style baroque par des architectes jésuites qui se sont inspirés du modèle que représentait pour eux l’église du Gesù de Rome. Elle fut la cathédrale provisoire de la ville jusqu’en 1993, année où s’ouvrirent les portes de la Cathédrale de la Almudena, qui devint alors le monument religieux le plus important de Madrid.



Les arènes de las Ventas (Plaza de Toros de Las Ventas) dans le quartier de La Guindalera, sont les plus grandes arènes d’Espagne et occupent la troisième place mondiale avec une capacité de 23798 personnes. Pour les professionnels, les fans et même les détracteurs elles sont considérées comme les plus importantes au monde, suivies des Arènes de la Real Maestranza de Caballería de Séville. 



Le Paseo de Recoletos et la Fontaine de Cybèle

De style néo-mudéjar en briques, les arènes de las Ventas arborent des carreaux de céramique décorés avec les armoiries de toutes les provinces espagnoles et autres motifs ornementaux.

Le Paseo de Recoletos, l’une des premières promenades de la ville, fut construit dans le but d’offrir une zone de repos aux habitants de Madrid. Il comprend un passage central piétonnier orné de jardins, statues, fontaines et de terrasses de cafés à l’ancienne. La promenade est entourée de palais et de maisons luxueuses qui furent lieux de résidence de l’aristocratie et des militaires. À la fin de la promenade se trouve la Fontaine de Cybèle (Fuente de Cibeles) où Le Real Madrid et l'équipe d'Espagne de football célèbrent leurs victoires.



Vues du Paseo del arte

Pour une autre promenade typique rendez-vous au Paseo del Arte qui se trouve dans le quartier de las Letras et regroupe plusieurs trésors artistiques : le musée du Prado, le musée Thyssen-Bornemisza et le musée Reina Sofía. Son nom reflète l’activité littéraire des XVIe et XVIIe siècles, quand certains écrivains renommés du Siècle d'or espagnol vécurent ici, comme Miguel de Cervantes, Quevedo, Góngora ou Lope de Vega.





 

Participer à la conversation