LA ROUTE CISTERCIENNE DE SANTES CREUS, POBLET ET VALLBONA DE LES MONGES

​La Province de Tarragone est renommée pour ses vestiges de la Rome Antique, ses stations balnéaires de la Costa Dorada et comme excellente destination de vacances en famille. Elle est connue par ailleurs, car dans cette région se trouvent certains des monastères les plus impressionnants d’Europe. Des lieux qui ont été déclarés patrimoine mondial de l'UNESCO et où les touristes recherchant paix et aventure peuvent s’imprégner de la spiritualité du haut Moyen Âge. 

L'ordre cistercien, venu de France, est un ordre religieux composé de moines et de nonnes. Ils sont aussi connus sous le nom de Bernardines ou « les Moines Blancs », en référence à la couleur de leur chasuble de chœur. Au XIIe siècle, les cisterciens ont fondé trois des monastères les plus remarquables de Catalogne.

 

L’abbaye royale de Poblet



Extérieur et intérieur de L'abbaye royale de Poblet

L’abbaye royale de Poblet a été fondée en 1151 au pied des montagnes de Prades, dans le village de Vimbodí i Poblet quand Raimond Bérenger, comte de Barcelone, offrit le village aux moines cisterciens. 
Situé dans un endroit splendide, le monastère est entouré de la forêt de Poblet, un parc naturel national à la végétation variée. Et aux alentours de cette magnifique église, presque tous les bâtiments du complexe architectural ont été conservés.
Ce fut le Panthéon royal de la Couronne d'Aragon et on peut encore venir admirer les décorations de leurs sépulcres. Les visiteurs peuvent très facilement deviner si la tombe est celle du roi ou de la reine grâce à cette astuce : on avait coutume de sculpter des lions aux pieds des rois et des chiens aux pieds des reines.


Le monastère de Santes Creus



Vues du monastère de Santes Creus

Sur les berges de la rivière Gaia se trouve le monastère de Santa Creus, considéré comme le centre de ce qui fut l’un des domaines monastiques les plus grands et influents du royaume. L’origine du monastère remonte à 1158 quand les Seigneurs de Montagut et d’Albá ont fait don du village de Santa Creus aux moines de Valldaura. Le monastère a une architecture solide et austère, représentative du modèle canonique des monastères cisterciens. Tout un contraste avec la splendeur du cloître datant du XIVe siècle, premier cloître de style gothique construit par la Couronne d’Aragon.
Le roi Pierre III d'Aragon décida d'être enterré au monastère de Santa Creus, ainsi que son fils Jacques II (1276-1285) et sa femme Blanche d'Anjou. Ils étaient tous trois mécènes du monastère. Leurs mausolées gothiques sont sur les côtés du maître-autel.

 

​L'abbaye Sainte-Marie de Vallbona



Vues de l'abbaye Sainte-Marie de Vallbona

Au sortir de la province de Tarragone, non loin de là dans la province de Lleida, on arrive à Santa Maria de Vallbona. Fondé aux environs de 1153, ce lieu unique compte près de 850 ans de vie monacale ininterrompue. C'est l'un des monastères cisterciens les plus méconnus et pourtant l'un des plus surprenants. C'est le seul monastère de femmes qui, en plus d'être modeste en taille, offre une beauté moyenâgeuse unique. De nombreuses filles de nobles médiévaux catalans vivaient ici et priaient dans l'église gothique romane aux deux dômes gothiques impressionnants. Si vous souhaitez passer la nuit là, le monastère dispose d'une auberge accueillante.


La route cistercienne 

La route cistercienne (Ruta del Cister) fait partie du réseau européen des sentiers de grande randonnée. C’est une boucle d’un total de 105 km et 108 km pour les cyclistes qui, plus qu’une route reliant les trois monastères, représente toute une ballade à travers l’histoire de ses villes. On peut ainsi se fondre dans ces terres remaniées par l’homme, au cœur de la nature la plus pure, au goût de la cuisine locale, faite avec autant d’amour et enracinée aussi profondément au paysage que les gens qui y vivent. 
Il est maintenant possible de visiter les trois monastères avec un seul ticket d’entrée. Ce billet combiné, valable un an, vous permet de visiter également d’autres musées et monuments de la région. Affronter les trois lieux en un jour depuis Tarragone est faisable à la condition de commencer tôt, et cela requiert un timing minutieux. Le conseil est de commencer par Santa Maria de Poblet, avant de se diriger vers le Reial Monestir de Santes Creus et de terminer avec Santa Maria de Vallbona de les Monges, dernière étape de ce trio.




Participer à la conversation