DÉCOUVREZ LES TRADITIONS LES PLUS ÉTONNANTES DE TARRAGONE

​​Une tradition est une coutume qui permet à une population de se démarquer. Elle permet à la culture populaire de rester vivante et de résister au passage du temps. Il existe de nombreuses traditions à Tarragone. Voici les plus étonnantes.

Quelles sont les traditions typiques de Tarragone ?

Castellers

Un grand nombre des traditions tarragonaises sont communes à toute la Catalogne. On les retrouve dans toute la province. C’est par exemple le cas du pain à la tomate (pa amb tomàquet), un plat très facile à préparer, composé d’une tranche de pain, de tomate, de sel et d’huile. Il est non seulement consommé de cette façon, comme s’il s’agissait d’une tapa, mais ce mélange caractéristique de notre région se retrouve également dans tous nos sandwiches.
Pour poursuivre dans le domaine des préparations culinaires​, une autre tradition catalane incontournable est celle des calçots. Il s’agit d’une variété d’oignons frais assez semblables à la ciboule. Cette coutume a même un nom : la calçotada. Les calots sont préparés au grill, où on les laisse jusqu’à ce qu’ils soient tout à fait tendres. L’enveloppe extérieure est alors retirée, et le reste est servi accompagné d’une sauce traditionnelle.
Il y a même des compétitions de calçotades au cours desquelles les participants peuvent arriver à ingérer des centaines de calçots. Toutefois, si vous goûtez ce mets délicieux, vous comprendrez qu’il n’est guère difficile de parvenir à en consommer une telle quantité… Vous ne pourrez plus vous arrêter !
Les castellers, une autre tradition de Tarragone, sont également très populaire à Barcelone. On les traduit par « châteaux » et c’est effectivement ce qu’on essaye de bâtir en se servant du corps humain.
Cette coutume était autrefois pratiquée le dimanche, mais actuellement, elle se déroule surtout en période de vacances. Plusieurs groupes de personnes se réunissent et, en fonction de leur poids, grimpent petit à petit sur les épaules de leurs camarades qui se sont mis debout. Ils construisent ainsi des tours de sept étages ou plus.
À Barcelone, cette tradition se pratique généralement fin septembre / début octobre, et coïncide avec une compétition qui a lieu à Tarragone.

 

D’autres traditions de notre région

La sardane est une danse typique de Catalogne, et par conséquent, une autre des traditions de Tarragone. Cette danse est assez étonnante à voir. Les danseurs portent des espardenyes, une sorte d’espadrilles, et les participants forment un cercle, symbole de fraternité.
Cette danse est ouverte à tous les publics et n’importe qui peut donc y prendre part. Les participants dansent au son d’une musique jouée, bien évidemment, avec des instruments traditionnels.
Les correfocs sont une autre tradition de notre région. Cette fête a lieu pendant la Mercè, au mois de septembre. Les gens, déguisés en démons, courent et dansent dans les rues au son des tambours. Ils n’incarnent rien de négatif, bien au contraire : ils symbolisent la joie.


La principale tradition de Tarragone : la fête de la Saint Thècle. 

 La fête d​​e la​​ Saint Thècle 

La fête de la Saint ​​Thècle est l’une des principales traditions de Tarragone. C’est peut-être même la plus importante. De nombreuses coutumes catalanes y sont mises à l’honneur. Les places et les rues se remplissent d’une foule venue fêter sa sainte patronne.
La principale attraction de cette fête est le Séquito Popular (cortège populaire) composé de figurants et des cabezudos qui dansent au rythme de la musique jouée, comme pour de nombreux autres événements traditionnels, avec des instruments typiques de la région.
Pendant la grande fête de la Saint Thècle, on assiste aussi au correfocs dont nous vous avons déjà parlé. Ils marquent la fin des fêtes. Ceux qui sont déguisés en dragons et en diables portent des feux d’artifice et les gens qui courent doivent sauter par-dessus.
Au cours de ces fêtes, on assiste également à une autre manifestation traditionnelle dont nous vous avons aussi parlé : les castellers.
Ces fêtes attirent de nombreux touristes venus des quatre coins du pays. Pendant dix jours, la ville de Tarragone offre au public toute sorte d’activités destinées à divertir les petits et les grands. Pendant ces festivités, des personnes de tous âges sont invitées à s’amuser et à passer un bon moment tout en respectant la tradition.
La musique résonne jour et nuit dans les rues, et de nombreux ateliers sont proposés : théâtre, cirque, clowns, différentes danses, feux d’artifice, et encore beaucoup d’autres activités dont le programme change tous les ans. 


L’origine de ces traditions

 ​Diables

Ces fêtes, typiques des traditions de Tarragone, ont lieu fin septembre. Concrètement, la fête de la Saint Thècle a lieu le 23 septembre, et la Víspera, le jour précédent.
L’origine de cette fête est liée à l’histoire de la ville. C’est au XIVe siècle que la relique du Bras de Sainte Thècle, qui venait d’Antioche, en Arménie, fit son entrée dans la ville. Au fil des ans, de nouvelles danses furent créées et l’histoire fut réinterprétée.
De nouvelles coutumes sont progressivement venues se greffer sur ce défilé qui existe depuis le Moyen-Âge. De nouveaux personnages ont été inventés, comme les grands cabezudos, et les pyramides humaines ont aussi fait leur apparition.

Les festivités suivent une série de rituels bien précis, au nombre desquels :

La flama, et la Nuit inaugurale, au cours de laquelle le maire de la ville invite la population à participer aux festivités. Les musiciens se montrent à un balcon pour annoncer l’ouverture des fêtes. Ce moment est ponctué par tir de feux d’artifice.

– Le samedi et le dimanche du premier week-end, des concerts et des démonstrations folkloriques en live sont offerts aux familles. Des groupes folkloriques venant d’autres régions font le déplacement jusqu’à Tarragone. Il y a aussi la Jornada Castellera, au cours de laquelle différentes écoles de castellers font une démonstration.

– Le 19, on célèbre Santa Tecla Petita (une reproduction du défilé et des castells destinée aux enfants) et le soir, la statue de la sainte est parée du foulard de la fête.

– le 22, c’est la Víspera. Les musiciens font leur entrée dans la ville. Le cortège populaire défile aussi, et la Moixiganga représente la passion du Christ avec des torretas. Il y a aussi la Verbena (fête religieuse).

– Enfin, le 23, jour de la Saint Thècle, on assiste à de grandes célébrations et à la procession du bras de S​​ainte Thècle. Le jour suivant, la Mercè met un point d’orgue aux festivités.

 

Si vous ne voulez pas manquer les fêtes traditionnelles de Tarragone, les trains de Renfe-SNCF en Cooperation vous permettront de voyager confortablement et agréablement jusqu’à la ​ville. Ne laissez pas passer l’occasion de découvrir les étonnantes coutumes de notre région.

Participer à la conversation

  • Caroline Kreitz 18/09/2017 21:27:56
    Bonsoir Le 23 oct y a t il les castillers à tarragona