TELLE FUT LA DEMI-FINALE DE LA COUPE DAVIS FRANCE-ESPAGNE

​Du 14 au 16 septembre, Lille a accueilli la demi-finale de la Coupe Davis, un évènement qui a permis de décider lequel des deux demi-finalistes de ce tournoi aura à se battre contre la Croatie, afin d’obtenir le prestigieux saladier. 


La France et l’Espagne se sont confrontées lors d’un match éliminatoire dans cette belle ville des Hauts de France, région de laquelle elle en est la capitale. Comme il ne pouvait en être autrement puisqu’il s’agissait d’un spectacle offert par les deux pays qui unissent nos trains à Grande Vitesse, Renfe-SNCF en Coopération​ était présent à Lille afin de supporter les deux équipes et de profiter de l’ambiance des rues et du Stade Pierre Mauroy, siège de la confrontation. 




Le stade Pierre-Mauroy, cadre du match


Durant les trois jours des éliminatoires, les supporters de chaque équipe ont rempli de couleurs et de beaucoup d’encouragements les alentours du stade, ainsi que les endroits les plus fréquentés de Lille, comme la Place du Théâtre ou la Place du Général de Gaulle.




Comme cela est la règle avec le tennis, la bonne humeur et le fair-play sont au rendez-vous entre les assistants et les sportifs, et malgré leur rivalité, les amateurs des deux rivaux ont pu profiter du spectacle que les joueurs avaient à nous offrir. 


 


Le Stade Pierre Mauroy, l’un des plus modernes et spectaculaires d’Europe, a vu ses installations s’adapter jusqu’à devenir une piste de tennis pouvant accueillir 25 000 personnes, avec toutes les commodités d’une installation de premier niveau.

Nous étions aussi avec les gagnants du concours que nous avions organisé sur notre page Facebook et qui nous ont parlé du plaisir qu’ils ont pris à faire ce voyage, durant lequel ils ont pu profiter des vues que leur a offert le train. Voyageurs à répétition, ils nous ont aussi parlé des destinations de nos trains et où ils aimeraient aller.


​Maxime, quelle partie de votre séjour vous a le plus plu jusque là ?
Le match en double du samedi a été le plus riche en émotions pour nous. 

Comment avez vous trouvé votre hôtel ?
La situation est idéale pour assister à ce genre d’événement et malgré l’agitation environnante le calme règne dans l’établissement. Il est très moderne et fonctionnel, nous avons pu partager des moments avec des personnes venues également pour l’évènement !

Appréciez vous vos places pour assister à la Coupe Davis ?
Énormément ! Nous étions extrêmement bien placés et avons pu profiter des matchs idéalement ! Un vrai bonheur. Et quelle ambiance dans le stade !

​Comment avez vous découvert notre jeu concours ?
Via un message sur la page Facebook

Avant, aviez vous connaissance de Renfe-SNCF en Coopération ? Avez-vous déjà pris un de nos trains ? Si oui, comment s'est passé votre voyage ? Si non, seriez vous intéressés ? Nous recommanderiez vous ?
Oui j’emprunte régulièrement des trains Renfe-SNCF sur le trajet Paris / Nîmes et plus rarement jusqu’en Espagne. Ils se sont tous très bien déroulés jusqu’à présent. Oui sans hésiter. 

​Dans laquelle de nos destinations aimeriez vous aller ?
Probablement retourner à Barcelone, il y a tellement à découvrir dans cette ville !

​À quelle époque de l'année aimez vous voyager ?
Plutôt au printemps / automne pour éviter la période la plus fréquentée.

​​​

La France et l’Espagne, deux des pays qui ont gagné le plus de fois ce tournoi, ont vécu des matchs qui ont vu les Bleus sortir vainqueurs, profitant de l’avantage qu’offre le fait de jouer à domicile et avec le soutien des supporters qui remplissaient les gradins. De son côté, malgré un retrait de dernier moment de sa star Rafa Nadal, l’équipe espagnole a eu de nombreuses opportunités de victoire, surtout pendant le premier match entre Lucas Pouille et Roberto Bautista Agut, qui est arrivé jusqu’au cinquième set et qui nous a offert quelques-uns des meilleurs moments de ces éliminatoires. 




Le 3 à 2 final a rendu justice aux mérites des deux équipes et a fait se lever les supporters français qui ont animé sans repos les Bleus pendant les trois jours. 




Malgré la rivalité, les supporters des deux pays en harmonie et dans une ambiance fraternelle.


Quant à nous, il nous reste le souvenir d’avoir pu être partenaires de ce tournoi si passionnant, et soutenir les deux équipes que nous unissons tous les jours avec nos trains à Grande Vitesse.





Participer à la conversation