LA TRADITION DE LA "CASTANYADA" EN CATALOGNE

S’il existe une tradition catalane incontournable en automne, c’est bien celle de la “Castanyada”. Si vous ne l’avez jamais vécue, qu’attendez-vous ? Et si vous la connaissez déjà, le moment est venu de répéter l’expérience. ​

Réservez votre billet de train Renfe-SNCF en Coopération​ et venez déguster des châtaignes ainsi que tout ce que ce 31 octobre et 1er novembre ont à vous offrir.




Les origines de la Toussaint, la Castanyada et Halloween

Généralement, les fêtes ont toutes une origine en commun, même la Toussaint qui, bien que marquée par la religion catholique, provient d’une tradition celte. Les Celtes divisaient l’année en deux : d’un côté la lumière (printemps et été) et de l’autre  l’obscurité (automne et hiver). Entre ces deux périodes, il y avait quelques jours de transition qui permettaient de célébrer le Samhain afin de donner la bienvenue à l’époque sombre pendant laquelle ils pensaient qu’il était possible de rentrer en contact avec les morts. Au VIIème siècle, le Pape Bonifacio IV consacra à la Vierge et à tous les martyres le Panthéon romain païen, jusqu’alors élevé en honneur à tous les dieux. Quelques siècles plus tard, le christianisme élargirait cette fête à tous les saints.


Une fête laïque en Catalogne




 Panellets, patates douces... une variété de desserts peuvent être consommés pendant le Castanyada


Au fil des années, la sonnerie des cloches en honneur aux défunts fut incorporée. Les sonneurs de cloches de nombreux villages catalans les faisaient sonner jusqu’à l’aube, raison pour laquelle on leur apportait des viandes typiques de cette époque de l’année, des châtaignes et des patates douces. Peu à peu, la consommation de châtaignes devint une tradition à cette date : la Castanyada, et la castanyera en est devenue un symbole. La Castanyera (vendeuse de marrons) est généralement représentée par une dame âgée, vêtue d’un pauvre manteau et couverte d’un foulard, devant un kiosque grillant les marrons.


De nos jours…




Les châtaignes devraient être accompagnées d'un bon vin muscat


Non seulement vous pourrez déguster les marrons grillés mais vous pourrez aussi vous régaler avec les panellets (pâte sucrée élaborée à partir de sucre, d’amande crue moulue, d’œuf et de zeste de citron, cuite ensuite au four), les patates douces et les fruits confits, tout cela accompagné d’un délicieux muscat (moscatel).




Les marrons grillés, et cette multitude d’aliments énergétiques que vous ne pourrez trouver qu’à cette époque de l’année, vous attendent. Réservez dès à présent votre billet de train Renfe-SNCF et venez savourer ces délicieux amuse-gueule traditionnels.




Participer à la conversation