BALADES SUR LES RAMBLAS EN AUTOMNE

​​​S’il y a un terme qui définit les paysages citadins catalans, c’est bien celui de “Ramblas”. Ces avenues avec un large trottoir au milieu de la route font le plaisir des piétons qui peuvent se balader tranquillement sans avoir à s’inquiéter des véhicules. En automne, ces artères, bien souvent bordées d’arbres, se transforment en une symphonie de couleurs et de fragrances. Montez dans un de nos trains Renfe-SNCF en Coopération et venez donc vous rafraîchir sur les Ramblas des villes catalanes.




Las Ramblas de Barcelone

Il s’agit certainement de l’un des points, sinon du point, le plus connu de
Barcelone​. Partant de la Place Catalogne et terminant sur le vieux port, vous pouvez y trouver de tout : kiosques, cafés, restaurants, commerces, mimes, artistes variés, vendeurs de fleurs… ainsi que le fameux marché de La Boquería, inauguré en 1840 et qui reste, à ce jour, l’un des plus beaux du monde. Vous passerez également devant le Palais de la Virreina et le Grand Théâtre du Liceu, vous pourrez marcher sur une œuvre de Miró (quand vous y serez, n’oubliez pas de vous retourner, de lever les yeux et de voir le petit dragon à la lanterne), jusqu’à arriver à la Place Royale, où se trouvent deux des lampadaires conçus pour la ville par Antoni Gaudí.

 

​​
​La Rambla del Poblenou, Barcelone



Las Ramblas del Poblenou est l'une des rues les plus animées de la ville

Bien que son nom original fut “La Promenade du Triomphe”, depuis le début, tout le monde a appelé cette rue “La Rambla del Poblenou”, nom que la ville donna officiellement en 1986. Allant de la mer à la montagne, cette balade combine les formes rectangulaires et circulaires. Conçue en 1853 comme intégration au Plan Cerdà, alors que le quartier était encore très industriel, elle permettait aux habitants de se promener et d’établir des relations sociales. Encore aujourd’hui, elle remplit la même fonction, avec commerces et établissements ayant un passé en relation avec la vie sociale du quartier qui bordent la Rambla, aux côtés de bâtiments art-nouveau et d’institutions comme le Casino de l’Aliança, siège de la vie socioculturelle du quartier depuis le XIXème siècle.

La Rambla de Figueres

Centre emblématique de la ville, où l’offre commerciale satisfait les besoins de divertissement des habitants : banques, bureaux, cafés et restaurants côtoient les boutiques. Le centre de la Rambla est aussi la scène de tous types de rencontres culturelles. Planifiée en 1828, elle était alors destinée à recouvrir le lit d’un ruisseau, et sa construction se termina en 1840. 24 ans plus tard, 26 platanes furent plantés et sont toujours présents. Les plus beaux bâtiments qui bordent la Rambla de Figueres ​furent construits entre la fin du XIXème siècle et la guerre civile espagnole et, connectés à ceux qui existaient déjà, forment un mélange de styles, allant du baroque au néo-classicisme, en passant par l’art nouveau.

La Rambla de la Llibertat, Gérone



Saviez-vous que vous pouvez trouver une vieille carte de Paris peinte sur l'un des porches de la Rambla de la Llibertat à Gérone?

Aménagée au XIIIème siècle pour le marché, cette Rambla est un magnifique espace parallèle au fleuve Onyar qui traverse la ville, et dont les éléments les plus caractéristiques sont les porches aux bas plafonds et arcades irrégulières. Depuis le début, et encore aujourd’hui, il s’agit du principal centre commercial et de divertissement de Gérone, où se concentrent restaurants et boutiques, ainsi que le marché aux fleurs tous les samedis matins. De nombreux bâtiments attirent également l’œil, comme la façade moderniste de la Casa Norat (1912) qui partage l’espace avec des édifications médiévales, baroques et néoclassiques.






Participer à la conversation